Lutte contre le terrorisme : les contrôles se multiplient à la frontière italienne

Lutte contre le terrorisme : les contrôles se multiplient à la frontière italienne

REPORTAGE - Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, les contrôles aux frontières vont se durcir. En effet, la présence des forces de l'ordre va être doublée.

Le maire de Nice Christian Estrosi réclame la suppression des accords de Schengen, qui permettent de voyager librement en Europe. Par ailleurs, les contrôles aux frontières, notamment en Italie et en Espagne, vont être doublés. Ce jeudi matin au poste-frontière Saint-Ludovic à Menton, une quinzaine de véhicules de gendarmerie sont stationnés. C'est plus que d'habitude selon les Mentonnais qui y passent régulièrement pour aller travailler ou faire quelques courses en Italie.

Toute l'info sur

L'attaque meurtrière à la basilique Notre-Dame de Nice

Avec le reconfinement et pour lutter contre le terrorisme, les contrôles sont renforcés pour tous les véhicules sans exception. Tous les automobilistes doivent présenter leur autorisation de déplacement et les coffres des camionnettes sont systématiquement ouverts. Les frontaliers sont plutôt rassurés par cette présence en nombre des forces de l'ordre. Suite à l'attentat de Nice, ils estiment que c'est plus sécurisant. D'autres pensent qu'il faut fermer les frontières.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Jackpot record de l'Euromillions : ces gagnants pour qui la chance a (très mal) tourné

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 11.000 contaminations ces dernières 24 heures, la baisse se poursuit

REVIVEZ - C'est Alexandra qui remporte "Koh-Lanta : les 4 Terres"

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

Lire et commenter