VIDÉO - Reportage au coeur d’une prison pour détenus radicalisés

VIDÉO - Reportage au coeur d’une prison pour détenus radicalisés

HAUTE SÉCURITÉ - Alors que s’ouvre mardi le procès de Bilal Taghi, auteur de la première attaque djihadiste dans une prison en France, nos équipes ont pu pénétrer dans le Quartier de prévention de la radicalisation de la prison de la Santé.

En 2016, Bilal Taghi, détenu radicalisé a grièvement blessé deux surveillants à la maison d'arrêt d'Osny (Val d'Oise). Il est jugé à partir de mardi pour ce qui est considéré comme le premier attentat djihadiste dans une prison française. Depuis, les établissements pénitentiaires ont beaucoup évolué dans la prise en charge de la radicalisation. 

Lire aussi

Les équipes de TF1/LCI ont pu visiter les locaux du quartier de prévention de la radicalisation (QPR) de la prison de la Santé à Paris. Une "prison dans la prison" hautement sécurisée, qui accueille des détenus depuis la fin juin. C’est le troisième QPR de ce type en France, et les premiers résultats sont très encourageants, selon l’administration pénitentiaire. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 23.996 ces dernières 24 heures, en hausse de 7% sur une semaine

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

Alexeï Navalny envoyé en colonie pénitentiaire : "Personne n'en sort indemne"

Dr Gérald Kierzek : "Il n'y a aucune démonstration scientifique qu'un confinement intermittent a une efficacité"

Lire et commenter