Tour de France : Chris Froome privé de Vortex pour le contre-la-montre de Marseille (mais pas la Sky)

TOUR DE FRANCE
DirectLCI
TECHNOLOGIE – Contraint de porter, en tant que maillot jaune, une combinaison fournie par les organisateurs, Chris Froome ne pourra pas mettre sa tenue en Vortex, un dispositif permettant d’améliorer l’aérodynamisme, lors du contre-la-montre de Marseille ce samedi. Malgré une polémique en début de Tour, ses coéquipiers de la Team Sky y ont, eux, été autorisés.

Chris Froome ne pourra compter que sur lui-même. Maillot jaune oblige, le leader du Tour de France ne pourra en effet pas porter sa tenue en Vortex – des bandes de petites billes d’air réparties sur les bras et les épaules améliorant l’aérodynamisme – pour le contre-la-montre de Marseille ce samedi. 


En tant que leader du clasement général, le Britannique sera en effet contraint d'enfiler la combinaison fournie par les organisateurs, combinaison dépourvue de la précieuse technologie. Ses coéquipiers de la Team Sky y ont pour leur part été autorisés. 

Les combinaisons en Vortex s’étaient retrouvées au cœur d’une polémique en début de Tour après que Chris Froome et trois de ses partenaires en avaient fait usage lors du premier chrono à Düsseldorf. Malgré les plaintes de certains, les équipes BMC Racing Team et FDJ en tête, les résultats de l’étape avaient cependant bel et bien été validés et entérinés.  "On est dans une course à la technologie. Nousn on voit ça comme une innovation et c'était clairement légal", estimait alors le directeur sportif de la Sky, Nicolas Portal. 


Une légalité que ne conteste pas le président du jury des commissaires pour qui aucune "certitude juridique" ne permettait d’interdire cet équipement.

Lire et commenter