Bardet a failli tout perdre : "Je suis à bout mais je n’avais pas le droit de baisser les bras"

TOUR DE FRANCE

AU BOUT DE L'EFFORT - Romain Bardet a raté son contre-la-montre, perdant sa deuxième place au général. Pour 1 seconde à peine, il sauve sa place sur le podium. "J’ai vu que je n’étais pas dans le match." Le Français réalise quand même son deuxième podium d'affilée sur le Tour, un résultat d'exceptionnel.

Il a sauvé sa place sur le podium du Tour de France pour une toute petite seconde. Romain Bardet a failli tout perdre ce samedi à Marseille, lors du contre-la-montre de la 20e étape de la "Grande Boucle". En grande difficulté, le coureur d'AG2R La Mondiale a finit l'étape à la 52e place de l’étape, à 2min05 du vainqueur. Il finira - sauf accident - sur le podium du Tour pour la deuxième consécutive. Du jamais vu pour un Français depuis 20 ans et Richard Virenque, troisième en 1996 et deuxième en 1997.

"Je suis à bout, je suis fatigué. C’est le Tour de France. Aujourd'hui, cela n'allait vraiment pas. Depuis quelques jours, je n'étais pas très bien au niveau de la santé et aujourd'hui j'ai payé la note cash. Rapidement, j’ai vu que je n’étais pas dans le match. Je pensais juste à être le plus rapide possible sur la ligne. Je commence à bien connaitre mon corps, j’ai un système immunitaire un peu en délicatesse. Je n’étais pas bien au réveil."

Voir aussi

Malgré une étape chaotique, Bardet a réussi à conserver sa place sur le podium aux dépens du principal équipier de Chris Froome, l'Espagnol Mikel Landa, à une seconde près ! "J’ai eu un peu de réussite pour conserver le podium, je suis content. J’ai tout de suite pensé à mon équipe, les gens qui me soutiennent. Je n’avais pas le droit de baisser les bras. J’ai eu un petit peu de chance de conserver une minuscule seconde. Mais c’est difficile", a-t-il ajouté, assis sur le sol et exténué.

L’an dernier, Romain Bardet s’était classé deuxième au général derrière Froome, mais avec un écart beaucoup plus conséquent, de l’ordre de 4min05, et sans pouvoir jamais espérer lui contester la victoire finale.

Lire et commenter