Tour de France : son équipe a tout tenté pour le faire revenir mais le TAS a mis fin à l'affaire Peter Sagan

Tour de France : son équipe a tout tenté pour le faire revenir mais le TAS a mis fin à l'affaire Peter Sagan

AU REVOIR ! - Le Tribunal arbitral du sport a rejeté ce jeudi la demande de l'équipe Bora-hansgrohe visant à réintégrer Peter Sagan , exclu du Tour de France mardi après avoir provoqué la chute de Mark Cavendish. Le feuilleton a trouvé sa conclusion.

Le Tour de France est bel et bien terminé pour Peter Sagan. Il ne reviendra pas dans le peloton, son équipe ayant usé de tous les recours. Pour mémoire : le Slovaque de la formation Bora-hansgrohe, vainqueur de la 3e étape, a été exclu mardi à l'issue de la 4e étape pour avoir provoqué la chute (et l'abandon) de Mark Cavendish en lui assénant un coup de coude. Peu après l'arrivée, avant sa sanction, le sprinteur reconnaissait une part de responsabilité dans la chute du Britannique, mais il assurait ne pas l'avoir vu.

Au lendemain de cet épisode malheureux, après avoir tenu une conférence de presse devant l'hôtel de son équipe, le fantasque Peter Sagan s'était fendu d'une courte vidéo sur Twitter afin de remercier les fans venus le supporter sur les premiers jours de l'épreuve. Une vidéo tournée alors qu'il se trouve dans une voiture l'amenant à l'aéroport. Il était attendu en début de soirée à Monaco, où il réside, pour retrouver sa femme enceinte.

Lire aussi

Mais ce jeudi, la formation allemande Bora-hansgrohe avait porté l'affaire devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Et les avocats de l'équipe, saisis du dossier, comptaient s'appuyer sur un vice de procédure. En effet, un point précis du règlement de l'UCI (Union cycliste internationale) n'aurait pas été respecté par le jury de commissaires. 

Selon l'article 12.2.006, "le jury de commissaires peut rendre son jugement seulement si la défense a eu une chance de défendre son point de vue". Or, comme l'indique le communiqué de Bora-hansgrohe, ni "Peto" (son surnom), ni la direction de l'équipe cycliste n'ont eu l'opportunité de présenter leur version des faits. Bora-hansgrohe ajoutait qu'en cas de décision favorable du TAS, "Peter Sagan réintégrera immédiatement le Tour".

Peu après 17h, le TAS a "rejeté une demande urgente déposée mercredi par le cycliste slovaque Peter Sagan et son équipe (...) De ce fait, il reste exclu du Tour du France 2017", a fait savoir la plus haute juridiction sportive.

Une réintégration aurait-elle été possible ?

Si l'hypothèse d'une réintégration paraissait improbable, il est toutefois intéressant de savoir comme cela aurait pu se traduire. En effet, Peter Sagan avait déjà manqué deux étapes, celle de la Planche des Belles Filles mercredi et l'arrivée à Troyes ce jeudi. Il aurait alors fallu trouver un moyen de faire comme s'il était là. L'une des éventualités aurait pu être de le réintégrer, en calquant son chrono sur celui du peloton lors des étapes manquées.

Avant cette décision, comme pour mieux marquer son mécontentement, Bora-hansgrohe avait placé le vélo de "Peto" devant le bus de l'équipe à côté des machines des autres coureurs pour rappeler qu'il aurait dû être là.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Mesures anti-Covid : protocole renforcé à l'école, pas de changement des vacances scolaires

Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.