Tour de France - 12e étape : Froome, Aru, Bardet... bataille entre favoris dans les Pyrénées sur la piste de James Bond

DirectLCI
ÉTAPE 12 - Ce jeudi 13 juillet, la 12e étape du Tour de France, en direction de Peyragudes, dans les Hautes-Pyrénées, s'annonce comme l'une des plus dures de cette édition 2017. Le tracé, avec une arrivée à l'altiport de Peyresourde-Balestas, va mettre aux prises les favoris au sacre final de la Grande Boucle.

La voici, la voilà, la grande et longue étape de montagne (214,5 kilomètres) des Pyrénées. Elle est considérée comme l'une des plus dures de cette édition. Et pour cause, avec six difficultés classées dont un col hors-catégorie, le Port de Balès (11,7 km à 7,7%) et l'enchaînement Col de Peyresourde (9,7 km à 7,8 km) et montée vers Peyragudes (2,4 km à 8,4%), le peloton risque d'imploser. Dans le dernier kilomètre, le passage à 16% sur 200 mètres pourrait finir d'achever les moins téméraires. Et offrir un règlement de comptes entre les favoris.

Le profil de l'étape

L'histoire derrière l'étape

C'est un lieu unique en son genre. En 1997, l'altiport de Peyresourde-Balestas ainsi que la station ont servi de lieu de tournage à la scène d'ouverture d'un film, et pas n'importe lequel : du 18e volet des aventures de James Bond, Demain ne meurt jamais. Vingt ans plus tard, la piste a été refaite et agrandie pour permettre l'arrivée de la 12e étape du Tour de France, et en hommage au long-métrage, l'altiport a été renommé "Altiport 007".

Le classement général après la 11e étape

Une étape pour qui ?

Favorable aux grimpeurs. Mais aussi aux favoris, comme toute bonne étape de montagne qui se respecte. Lors de cette 12e étape, il devrait y avoir de l'explication dans l'air. Il sera notamment intéressant de voir le comportement de Chris Froome (Sky), de Fabio Aru (Astana), vainqueur à la Planche des Belles Filles, de Romain Bardet (AG2R-La Mondiale), et pourquoi pas de Nairo Quintana (Movistar), décevant depuis le début du Tour.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter