Tour de France - On boucle la 2e étape : coup double pour Peter Sagan, nouveau maillot jaune

DirectLCI
RECAP - Pour la deuxième étape du Tour de France, le champion du monde Peter Sagan s'est adjugé la victoire au sprint, dimanche, entre Mouilleron Saint-Germain et La Roche-sur-Yon. Le Slovaque s'est emparé du maillot jaune. Pour sa dernière Grande boucle, Sylvain Chavanel a animé la course avant de se faire reprendre à une quinzaine de kilomètres de l'arrivée.

Peter Sagan s'impose au sprint, dimanche, sur la deuxième étape du Tour de France, courue entre Mouilleron Saint-Germain et La Roche-sur-Yon. Le Slovaque, qui devance l'Italien Sonny Colbrelli et le Français Arnaud Démare, enfile le maillot jaune. Homme du jour, Sylvain Chavanel s'est offert une échappée XXL, avant d'être repris à quatorze kilomètres de l'arrivée.

Le vainqueur du jour

Deuxième samedi et vainqueur ce dimanche entre Mouilleron Saint-Germain et La Roche-sur-Yon, l'incontournable Peter Sagan, 28 ans, est au rendez-vous de ce Tour de France 2018. En réglant le sprint devant Sonny Colbrelli et Arnaud Demare, le champion du monde s'est offert sa 9e victoire sur la Grande boucle. Cerise sur le gâteau, le Slovaque de l'équipe Bora s'est paré de jaune, au détriment du vainqueur de la veille, Fernando Gaviria. Bref, une entrée en matière royale pour le quintuple maillot vert de la Grande boucle.

Le Français du jour

Sans aucun conteste, Sylvain Chavanel aura été le grand bonhomme de cette deuxième étape. Pour sa dernière Grande boucle, et sous un soleil de plomb, le coureur de 39 ans s'est lancé dans un raid impressionnant, d'abord avec le Néo-Zélandais Dion Smith et l'Autrichien Michael Gog, puis seul à partir du 35e kilomètre. Ovationné tout au long du parcours, celui qui est désormais le recordman du nombre de participations sur le Tour de France (18) a compté plus de 4 minutes d'avance sur le peloton, avant d'être repris à 14 kilomètres de l'arrivée.

Le fait du jour

Moins chaotique que la veille, l'étape du jour a toutefois été le théâtre d'une chute, à deux kilomètres de l'arrivée. Pris dans la mêlée, le maillot jaune Fernando Gaviria, qui avait fait rouler ses hommes tout au long de la journée à la poursuite de Sylvain Chavanel, a perdu un temps précieux et gâché ses chances de défendre sa tunique conquise la veille...

Plus d'articles

Lire et commenter