VIDÉO - La caravane publicitaire, l'autre visage du Tour de France

DirectLCI
EN IMMERSION - Avant le passage des coureurs, c'est l'attraction du Tour. La caravane publicitaire de la Grande Boucle est en soi un événement à part. LCI s'est posé en bord de route pour regarder passer le cortège long de 12 kilomètres.

Gratuite et familiale. Chaque été, le grand barnum du Tour, ses véhicules peinturlurés et ses goodies distribués par millions contribuent à l'immense succès populaire de la grande messe juillettiste. Programmée avant le passage des coureurs, la caravane publicitaire de la Grande Boucle est unique dans le monde du sport. C'est d'ailleurs elle qui motive souvent les badauds à se déplacer le long de routes, malgré la chaleur ou les orages de l'été.


Ce mercredi, lors de la 11e étape, LCI s'est posé sur le bord de la route pour apprécier le spectacle.

Apparue seulement... en 1930

Cette année, presque autant de véhicules publicitaires que de coureurs cyclistes composent de la caravane du Tour de France. La débauche de moyens est impressionnante. Quelque 170 véhicules à l'éfigie de 35 marques composent le cortège de 12 kilomètres de long. Pas moins de 600 personnes mobilisées et chargées notamment de distribuer les 18 millions d'objets (portes-clés, maillots, casquettes, bannières...) aux spectateurs.

Pourtant, s'il apparaît aujourd'hui indissociable de la Grande Boucle, ce spectacle vivant à taille humaine n'a pas toujours ouvert la route au peloton par le passé. La caravane n'est en effet apparue qu'en 1930, soit 27 ans après le départ du premier Tour en 1903. À l'époque, les publicitaires voyaient en cet événement l'occasion de vanter les mérites d'une marque qui n'avait jusque-là aucun rapport avec le vélo. Pour les organisateurs, et son créateur Henri Desgrange, c'était plutôt une opportunité de financer l'épreuve cycliste.


Aujourd'hui, 77 ans après sa première apparition, la success-story de la caravane continue. Pour le plus grand bonheur des spectateurs qui, chaque année, se massent sur les routes pour l'apercevoir.

Sur le même sujet

Lire et commenter