VIDÉO - Tour de France 2017 : le jeu officiel de la Grande Boucle en garde sous la pédale

DirectLCI
TEST - Depuis le 1er juillet, le peloton du Tour de France avale les kilomètres en direction de Paris. En attendant le verdict sur les Champs-Élysées, le 23 juillet prochain, le jeu officiel de la Grande Boucle vous propose de vivre votre Tour dans la peau d'un champion. Si quelques faiblesses subsistent, graphiquement notamment, l'expérience devrait néanmoins ravir les fans de vélo.

Sa mythique caravane publicitaire, son peloton à cran et ses routes bondées. Comme chaque été, le Tour de France pointe le bout de son nez au mois de juillet. Et comme chaque été, depuis sept ans, le développeur Cyanide Studio et l'éditeur Focus Home Interactive nous offrent leur vision de la Grande Boucle sur consoles de salon (49,99 euros sur PS4 et Xbox One).


Vivre les émotions de la petite reine, manette en mains. C'est l’expérience immersive proposée avec le jeu officiel Tour de France 2017. Petite soeur de Pro Cycling Manager (disponible sur PC, 39,99 euros), référence absolue pour les passionnés de vélo, la licence Tour de France chercher à plonger le joueur au coeur de cette grande fête populaire du vélo.

Faire du vélo dans votre canapé

Naturellement, et logiquement (me direz-vous), la simulation de cyclisme développée par les p'tits gars de Cyanide propose au joueur de suivre le tracé officiel de la Grande Boucle, et les étapes phares de cette édition 2017. Cette année donc, vous allez pouvoir prendre le départ du contre-la-montre inaugural de Düsseldorf, attaquer l'ascension du triptyque du Jura (col de la Biche, Grand Colombier, Mont du Chat), du Galibier, de l'Izoard, ou encore viser la victoire d'étape sur les Champs-Élysées.


Dans cette nouvelle édition, pas question de changer une formule qui marche. L'objectif : ravir un maillot distinctif jusqu'aux Champs-Elysées et/ou vous installer au sommet du classement Pro Tour. Après avoir choisi l'un des modes de jeu, l'épreuve complète ou un Tour personnalisé parmi les 63 étapes à disposition, vous pourrez prendre en main l'une des 22 équipes réelles engagées. Vous incarnerez alors un des 198 coureurs composant le peloton. Dans les faits, rien de plus simple. 

Une liberté totale et quelques nouveautés

Sauf que c'est là que le bât blesse. Vous trouverez à la fois des coureurs sous leur vrais noms, tels que Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) ou Nairo Quintana (Movistar), et d'autres sous des patronymes d'emprunt, comme Chris Froome (Sky) devenu K. Frip. En effet, tous les coureurs n'ont pas donné leur consentement pour figurer dans le jeu. Pour faire face à ce coup dur, qui a de quoi rebuter, un choix a été fait : offrir une liberté totale au joueur. Renommer les coureurs, mettre à jour la listes des participants, modifier le parcours... tout est possible. À condition d'avoir le temps de mettre la main à la patte.

Mais à défaut de révolutionner le genre, Cyanide Studios a écouté les attentes et les demandes de sa communauté de joueurs pour booster le gameplay de ce nouvel opus. Cette année, plus que jamais, la quête de la crédibilité a été poussée à l’extrême, les développeurs ayant tenu compte des aspérités qui font le sel de la course. Les pentes et dénivelés, par exemple, sont désormais pris en compte, tout comme les zones stratégiques qui peuvent désormais favoriser les bordures. Il est aussi possible de gérer le tempo à la tête du peloton, ce qui vous permettra de laisser quelques adversaires sur le carreau. Il n'est ainsi pas rare de voir un sprinteur en sur-régime "piocher" dans un col. Le risque de hors-délai pour les retardataires, qui finissent une étape au-delà de la limite de temps imposé par la direction de course, rend le tout encore crédible. 

En vidéo

Tour de France 2017, le jeu officiel : le gameplay

Un Tour sans réelle ambiance

Outre ces quelques améliorations et nouveautés, les équipes de Cyanide semblent surtout prendre leur temps, en réglant au compte-gouttes les défauts des précédents volets. Ainsi, l'absence de données importantes comme le changement de météo - inexistant lors des étapes de montagne notamment - et les abandons à cause des chutes vont faire tiquer plus d'un amoureux de vélo. La faiblesse du moteur graphique, qui peine à reproduire la beauté de la France et la liesse collective sur le bord des routes, ne fait que confirmer la fâcheuse impression de voir les étapes se répéter une après l'autre.

Et pour celles et ceux qui pensaient se consoler avec un mode de jeu online, il faudra repasser. Une fois le Tour 2017 bouclé, il ne vous restera plus qu'à créer votre propre équipe... ou alors à inviter une copine ou un copain pour jouer ensemble.

Tour de France 2017, le jeu officiel Disponible sur PS4 (version testée) et Xbox One

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter