VIDÉO - Tour de France 2018 : victoire d'étape, maillot jaune, classement général... combien vont gagner les coureurs ?

DirectLCI
PRIZE MONEY - Le Tour de France, 105e du nom, s'élance ce samedi 7 juillet depuis Noirmoutier-en-l'île, en Vendée. Au cours des trois semaines de l'épreuve cycliste reine, des milliers d'euros de primes vont être versés aux coureurs. Découvrez comment elles sont distribuées.

Après l'effort, le réconfort. Ou plutôt la récompense. Troisième événement sportif mondial, le Tour de France - qui s'élance samedi 7 juillet de Noirmoutier, pour rallier les Champs-Élysées à Paris le 29 juillet prochain - rapporte gros. Les organisateurs de la prestigieuse épreuve reversent aux équipes et aux coureurs, selon leurs performances et classements, des primes. 


Ces primes de courses sont bien souvent partagées dans l'équipe. Un leader, remportant une étape ou une course reverse habituellement tout ou une partie de ses gains à ses équipiers. En effet, un Chris Froome (Sky) empoche déjà de l'argent grâce à son salaire (400.000 euros par mois selon Le Figaro), aux opérations publicitaires ou autres apparitions publicitaires. Ce qui n'est pas forcément le cas du reste des coureurs composant le peloton.

Les victoires d'étapes

Gagner une étape en ligne ou un chrono rapporte gros. Les dotations sont dégressives jusqu'au 20e, qui remporte 200 euros. On comprend mieux pourquoi les coureurs "frottent" souvent dans la dernière ligne droite.


Premier : 11.000 euros 

Deuxième : 5500 euros 

Trtoisième : 2800 euros

Quatrième : 1500 euros

Cinquième : 830 euros

Classement général – Maillot jaune, parrainé par LCL

Le mieux doté, le classement récompense les coureurs les mieux placés. Le maillot jaune à Paris rapporte ainsi 500.000 euros à son porteur. Les dotations décroissent jusqu'au 20e. À partir de la 20e place jusqu'au 160e classé, chaque coureur touche 1000 euros. Bon à savoir : le porteur du maillot jaune touche 500 euros par jour.


Premier : 500.000 euros

Deuxième : 200.000 euros

Troisième : 100.000 euros

Quatrième : 70.000 euros

Cinquième : 50.000 euros

Sixième : 23.000 euros

Septième : 11.500 euros

Huitième : 7600 euros

Neuvième : 4500 euros

Dixième : 3800 euros

Classement par points – Maillot vert, parrainé par Skoda

Ce maillot distinctif récompense le vainqueur du classement par points, ou classement du meilleur sprinteur. Il concerne principalement les huit premiers coureurs, avec des dotations dégressives en fonction de la position finale à Paris. Bon à savoir : le porteur du maillot vert touche 300 euros par jour.


Premier : 25.000 euros

Deuxième : 15.000 euros

Troisième : 10.000 euros


Lors des sprints intermédiaires, les gains suivants sont attribués aux 3 premiers franchissant la ligne :


Premier : 1500 euros

Deuxième : 1000 euros

Troisième : 500 euros

Classement de la montagne – Maillot à pois, parrainé par Carrefour

Ce maillot distinctif récompense le vainqueur du classement de la montagne. Il concerne principalement les huit premiers coureurs, avec des dotations dégressives en fonction de la position finale sur l'avenue des Champs-Élysées à Paris. Bon à savoir : le porteur du maillot à pois touche 300 euros par jour.


Premier : 25.000 euros

Deuxième : 15.000 euros

Troisième : 10.000 euros


Lors de passages de cols, les coureurs se voient gratifiés de primes supplémentaires.


Pour un col hors-catégorie :

Premier : 800 euros

Deuxième : 450 euros

Troisième : 300 euros

Classement du meilleur jeune – Maillot blanc, parrainé par Krys

Ce maillot distinctif récompense le meilleur coureur de moins de 25 ans au général. Il concerne les quatre premiers coureurs, avec des dotations dégressives en fonction de la position finale à Paris. Bon à savoir : le porteur du maillot blanc touche 300 euros par jour, le meilleur jeune de chaque étape 500 euros.


Premier : 20.000 euros

Deuxième : 15.000 euros

Troisième : 10.000 euros

Quatrième : 5000 euros

Classement de la combativité

Ce classement, résultat quotidien et final du vote d'un jury de journalistes, récompense le coureur le plus combatif à chaque arrivée d'étape et à la fin du Tour de France.  Le détail ci-dessous :


Combatif de l'étape : 2000 euros

Super-combatif du Tour : 20.000 euros

Classement par équipes

Lors de chaque arrivée d'étape, la meilleure équipe gagne 2800 euros. À Paris, les cinq premières équipes au classement général sont récompensées. Le détail ci-dessous :


Première équipe : 50.000 euros

Deuxième équipe : 30.000 euros

Troisième équipe : 20.000 euros

Quatrième équipe : 12.000 euros

Cinquième équipe : 8000 euros

Plus d'articles

Lire et commenter