Journal du Vendée Globe : Thomson gagne encore du terrain et un accueil polynésien pour Meilhat

VENDEE GLOBE

VOILE - Partis des Sables d’Olonne le 6 novembre, les skippers sont embarqués pour un tour du monde à la voile en solitaire, sans escale et sans assistance. Ce jeudi, en tête de la course, Alex Thomson (Hugo Boss) poursuit son irrésistible remontée sur le leader Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII). Tandis que Paul Meilhat (SMA), qui a abandonné la semaine dernière, est arrivé à Papeete.

Le combat des chefs

Alex Thomson (Hugo Boss) a encore réduit l'écart avec le leader Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII) et ne compte plus que 158 milles de retard. Décidément très payante, l'option de passer plus au Sud que son rival le long de l'Amérique de Sud est sacrément payante pour le Britannique qui a tout de même gagné plus de 100 milles en 24 heures... Derrière ce mano a mano, Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) et Jean Le Cam (Finistère Mer Vent) naviguent quasiment bord à bord pour la 5e place.

En vidéo

Vendée Globe - Seuls autour du monde du 26 décembre 2016 : les skippers en solitaire ... ou presque

Colliers de fleurs en consolation

Victime d'une grave avarie le 20 décembre dernier alors qu'il occupait la 3e place de ce Vendée, Paul Meilhat (SMA) a depuis été obligé de regagner la terre ferme pour sauver son bateau. C'est chose faite depuis quelques heures, puisqu'il a réussi à rallier Papeete, en Polynésie française. Il y a d'ailleurs reçu un accueil très réconfortant, fait, comme de tradition là-bas, de colliers de fleurs et de danses. 

Le classement à 9 heures

Lire aussi

Et aussi

Lire et commenter