Le journal de bord du Vendée Globe : Armel Le Cléac’h creuse (encore) l’écart en tête, Jean-Pierre Dick rencontre des dauphins

VENDEE GLOBE

VOILE – Partis des Sables d’Olonne le 6 novembre, les skippers sont embarqués pour un tour du monde à la voile en solitaire, sans escale et sans assistance. Ce jeudi, Armel Le Cléac’h fond vers le Cap Horn, tandis que Jean-Pierre Dick s’amuse bien.

Armel le Cléac’h en route vers un record

Voilà maintenant dix-neuf jours, sur les quarante-cinq passés en mer depuis le départ, que le Breton occupe la tête de la flotte. Mais il trouve encore le moyen de nous impressionner chaque jour. Ce jeudi, le skipper de Banque Populaire a encore accentué son avance sur son plus proche (ou moins lointain) poursuivant Alex Thomson, comptant quelque 590 milles d’avance (contre 551 mercredi) sur le Gallois, qui avance pourtant lui aussi très vite. Le Cléac’h pourrait carrément dépasser le Cap Horn avant le 24 décembre, et ainsi exploser le record de François Gabart (établi en 2012) de cinq jours, voire plus.

Lire aussi

Jean-Pierre Dick se refait une santé

Derrière les deux intouchables, Jérémie Bayou a conforté sa 3e place devant le pauvre Paul Meilhat, obligé de dérouter vers le Nord en raison d’une avarie de vénin de quille. Désormais 4e, Jean-Pierre Dick, navigue à très bon train, mais à grande distance du podieum. Le skipper de St Michel – Virbac se trouve cependant bien à l’abri de la bataille pour la 5e place qui oppose Yann Elies à Jean Le Cam (séparés par seulement 37 milles). Ce qui lui a laissé le temps de papoter avec des dauphins. Une scène qu’il a immortalisée, pour notre plus grand bonheur.

Le classement

Et aussi

Lire et commenter