Le journal de bord du Vendée : Le Cléac'h est en train de lâcher Thomson

VENDEE GLOBE

VOILE – Partis des Sables-d’Olonne le 6 novembre, les skippers sont embarqués pour un tour du monde à la voile en solitaire, sans escale et sans assistance. Ce mercredi, alors que l'arrivée en Vendée est prévue dans un peu plus d'une semaine et dans un temps record, Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII) continue d'accélérer un rythme qu'Alex Thomson (Hugo Boss) a désormais du mal à suivre.

Le trou se fait

Oublié la bulle sans vent après le passage du Cap Horn il y a quelques semaines ou la zone météo perturbée au niveau du Pot au Noir, qui avait vu Alex Thomson revenir à moins de 70 milles ce lundi, Armel Le Cléac'h est peut-être en train de donner le coup de grâce à son poursuivant dans la remontée de l'Atlantique Nord. Pointé avec  179,5 milles d'avance à 05 h 00, contre 91,5 il y 24 heures, le Breton continue de naviguer à 16 nœuds, contre seulement 10 pour son rival gallois. Alors que les deux hommes sont au large du Cap-Vert, Le Cléac'h bénéficie d'un flux de secteur Ouest d'une vingtaine de nœuds, tandis que Thomson profite aussi d'une brise similaire, mais de secteur Est… D'où cet écart d'allure qui pourrait créer une cassure en tête, alors qu'il ne reste plus que 10 % du trajet à parcourir pour le leader.

En vidéo

Vendée Globe - Seuls autour du monde du 9/01 : Alex Thomson en plein dans le poteau noir

La sortie du Pot

Comme pour les deux leaders, la fin du Pot au Noir va marquer une sorte de libération pour le reste des navigateurs et surtout une éclaircie à l'horizon, car la remontée de l'océan Atlantique marque aussi le début de la fin de l'aventure. Ainsi, Jérémie Beyou (Maître CoQ) est toujours troisième d'un Top 10 inchangé, après être devenu à 14 h 29 mardi le troisième skipper à revenir dans l'hémisphère Nord. Derrière, l'inséparable trio Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac), Jean Le Cam (Finistère Mer Vent) et Yann Éliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) s'est étiré pendant la traversée de cette zone de bascule entre l'hémisphère Sud et le Nord. Et à 500 milles de l'Equateur, Dick compte désormais 200 milles d'avance sur Le Cam et Éliès, qui se tiennent toujours dans un mouchoir de poche. Mille milles plus loin, Louis Burton ne peut pas encore savoir ce qui l'attend pour son passage à l'Equateur : le skipper de Bureau Vallée doit d'abord passer d'un flux de Nord-Ouest modéré sous le cap Frio, aux alizés de l'anticyclone de Sainte-Hélène. Mouvementé. 

En vidéo

Vendée Globe - Seuls autour du monde du 10/01 : Sébastien Deestremau, dernier, savoure les pointes de vitesse

Le classement à 5 heures

 1. Armel Le Cléac'h (FRA/Banque populaire VIII) à 2.395 milles de l'arrivée

 2. Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) à 179,5 milles du premier

 3. Jérémie Beyou (FRA/Maître CoQ) à 702,93

 4. Jean-Pierre Dick (FRA/StMichel-Virbac) à 1.222,24

 5. Jean Le Cam (FRA/Finistère Mer Vent) à 1.425,02

 6. Yann Eliès (FRA/Quéguiner-Leucémie Espoir) à 1.430,57

 7. Louis Burton (FRA/Bureau Vallée) à 2.613,31

 8. Nandor Fa (HUN/Spirit of Hungary) à 4.150,67

 9. Eric Bellion (FRA/CommeUnSeulHomme) à 4.779,28

10. Conrad Colman (NZL/Foresight Natural Energy) à 4.873,23

Lire aussi

En vidéo

Vendée Globe - Seuls autour du monde du 11/01 : Slalom géant entre Yann Eliès et Jean Le Cam

Et aussi

Lire et commenter