Le journal du Vendée Globe : Le Cléac'h s'envole et O'Coineen va toucher terre

VENDEE GLOBE

VOILE – Partis des Sables d’Olonne le 6 novembre, les skippers sont embarqués pour un tour du monde à la voile en solitaire, sans escale et sans assistance. Ce jeudi, Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII) continue de creuser l'écart avec son poursuivant Alex Thomson (Hugo Boss), tandis qu'Enda O'Coineen (Kilcullen Voyager-Team Ireland), contraint à l'abandon en début de semaine, va réussir à regagner la Nouvelle-Zélande.

Leader de nouveau incontestable

Il doit enrager. Solide leader dans le premier tiers de la course, mais victime d'une avarie d'un foil fin novembre, Alex Thomson a depuis vu Armel Le Cléac'h reprendre ce Vendée Globe en main. Pour visiblement ne jamais plus le lâcher... Car si le skipper français avait récemment vu son rival gallois revenir à 50 milles de distance, tandis qu'il était empêtré dans une bulle sans vent au moment du passage du Cap Horn, depuis Le Cléac'h fonce de nouveau à toute allure. Ainsi, entre mercredi et jeudi, le Breton a ainsi mis près de 100 milles dans la vue de son poursuivant, et compte désormais 312 milles d'avance en tête de la course. Et encore, les alizés de l'hémisphère Sud restent assez modérés et Le Cléac'h ne peut pas encore dépasser les vingt nœuds, comme cela avait été le cas lors de la descente de l'Atlantique…

En vidéo

Vendée Globe - Seuls autour du monde du 4 janvier 2017 : Louis Burton, 7e concurrent à franchir le Cap Horn

Soulagement pour O'Coineen

Tandis que Jérémie Beyou (Maître CoQ) sécurise jour après jours sa troisième place sur le podium de la course et que, derrière, le match à trois entre Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac) Yann Éliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) et Jean Le Cam (Finistère Mer Vent) continue de battre son plein, Enda O'Coineen (Kilcullen Voyager-Team Ireland) touche enfin terre. Victime d'un démâtage dimanche et contraint à l'abandon depuis, l'Irlandais, alors 15e et se trouvant à 150 milles de la Nouvelle-Zélande, n'est maintenant plus qu'à une trentaine de milles du port de Dunedin. O'Coineen devrait se faire remorquer prochainement pour rallier le port néo-zélandais.

Le classement à 5 heures

Lire aussi

Et aussi

Lire et commenter