Le parcours du Vendée Globe en vidéo : 40 000 km semés d'embûches

VENDÉE GLOBE
DirectLCI
VOILE - 29 skippers vont se lancer dans la 8e édition du Vendée Globe ce dimanche. Dans cette aventure, qui devrait s’étirer jusqu’à la fin du mois de janvier, un parcours marqué par la variété des conditions météorologiques les attend.

Pour ce tour du monde en solitaire et sans escale, les voiliers vont emprunter un chemin plutôt habituel : descente de l’océan Atlantique, traversée de l’océan Indien et du Pacifique avant une remontée de l’Atlantique pour franchir la ligne d’arrivée dans la baie des Sables d’Olonne. Pour cette cuvée 2016-2017, un seul changement notable est à signaler dans le parcours : dans l’optique de renforcer la sécurité des marins, une "Zone d’Exclusion Antarctique" ou "mur de glace" a été mise en place pour éviter les icebergs de l’Antarctique. 

39.258 kilomètres à avaler... en théorie

Comme d’habitude, ils devront emprunter un chemin les menant notamment aux caps de Bonne-Espérance (Afrique du Sud), Leeuwin (Australie) et Horn (Chili). Écueil important : les différentes conditions climatiques énoncées par le site de la course avec "un départ au milieu de l’automne, un trajet au cœur des mers du Sud en plein été austral et un retour en Vendée hivernal". Dans cette épreuve qui pousse parfois les skippers dans leurs derniers retranchements, ils devront parcourir théoriquement 24.394 miles, soit l’équivalent de 39.258 kilomètres. Record à battre pour couvrir cette distance ? Les 78 jours et deux heures de François Gabart, établi lors de la dernière édition en 2012-2013. 

Lire aussi

Lire et commenter