Vendée Globe : "deux, trois soucis" pour Jérémie Beyou, dont déjà une dent cassée !

VENDEE GLOBE
VOILE - Parti en même temps que les 28 autres concurrents engagés dans ce tour du monde en solitaire à la voile (sans escale ni assistance) dimanche 6 novembre des Sables-d'Olonne, le skipper de Maître Coq a connu une première nuit en mer agitée.

Il a déjà donné de sa personne. Engagé dans ce qui est surnommé, juste titre, "l'Everest des mer" à cause de sa difficulté, Jérémie Beyou connaît un début de Vendée Globe agité. Bien qu'il soit dans le groupe de tête, il était 6e au pointage de 5 h lundi matin, le vainqueur Solitaire du Figaro (2005, 2011 et 2014) a connu une première nuit en mer "difficile", marqué par "2-3 soucis", comme il l'a expliqué à l'organisation de la course.

Je suis tombé sur le winch, et je me suis cassé une dent"Jérémie Beyou

Et le skipper de Maître Coq de détailler : "Toute la nuit n'a pas été facile. Je me suis fais piégé par les grains, j'ai vu les autres se faufiler par le dessous, et ils nous ont mis un caramel, et c'est revenu par derrière, détaille Beyou. J'ai eu aussi deux ou trois soucis sur le bateau, donc une première nuit un peu dure. J'ai aussi un safran qui s'est relévé, le bateau est parti au lof, et je suis tombé sur le winch, et je me suis cassé une dent. Je n'ai pas encore eu le temps de voir ça, et je vais appeler le toubib quand j'aurais le temps". Costaud le Beyou quand même...

VIDÉO - Les plus belles images du départ du Vendée Globe

En vidéo

VIDÉO - Les larmes, le vent et la mer : les plus belles images du départ du Vendée Globe

Lire aussi

Et aussi

Lire et commenter