Vendée Globe : Jérémie Beyou a navigué à vue dans le Pot au Noir

Vendée Globe : Jérémie Beyou a navigué à vue dans le Pot au Noir
VENDEE GLOBE

VOILE - Lancé dans un tour du monde en solitaire, sans assistance ni escale, le skipper de Maître CoQ a signalé ce mercredi matin des problèmes avec son pilote automatique. Le tout dans un des passages les plus délicats de ce Vendée Globe.

Déjà que c'est toujours compliqué dans le Pot au Noir... Actuellement 7e et à peine sorti de cette zone à la navigation très instable, à cause de la convergence des masses d'air chaudes et humides anticycloniques qui empêchent toute anticipation météorologique, Jérémie Beyou (Maître CoQ) doit en plus toujours faire avec un pilote automatique HS. 

Je ne savais plus par moments si j’allais au Nord ou au Sud !"- Jérémie Beyou

"Ce n’est pas la panacée depuis quelques jours à bord de Maître CoQ : depuis l’entrée du Pot au Noir, j’ai de gros problèmes de pilote et je suis passé à cause de ça à côté du premier grain, a notamment expliqué le skipper lors de la vacation de 4 h 30. J’ai eu des soucis avec mes deux premiers pilotes quasiment depuis le départ des Sables-d’Olonne et là, j’ai dû traverser le Pot au Noir sans pilote : je ne savais plus par moments si j’allais au Nord ou au Sud ! C’était très problématique !" 

Mais Beyou s'en est finalement pas trop mal sorti et vient de basculer dans l'hémisphère Sud. Il a en tout cas eu plus de chance de Tanguy de Lamotte qui, après avoir cassé son mât, a dû abandonner la compétition mardi soir et entamé son retour vers les Sables-d'Olonne.

Tanguy de Lamotte jette l'éponge

En vidéo

Vendée Globe : Tanguy de Lamotte contraint de jeter l'éponge

Lire aussi

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent