VIDÉO - Vendée Globe : son mât en vrac, Tanguy de Lamotte victime d'une avarie

VENDEE GLOBE
VOILE - Partis depuis le 6 novembre dernier des Sables-d'Olonne, les skippers engagés dans cette course en solitaire, sans escale ni assistance, poursuivent leur tour du monde. Sauf Tanguy de Lamotte (Initiatives Cœur) qui a été obligé de se détourner vers îles du Cap Vert, dans la nuit de samedi à dimanche.

La tuile. Victime d'une sérieuse avarie à la tête du mât de son monocoque Imoca, Tanguy de Lamotte a dû mettre la course entre parenthèses et se détourner vers les îles du Cap Vert. L'incident s'est produit à environ 150 milles au nord de cet archipel, alors que le skipper du voilier Initiatives Cœur naviguait babord amures dans un vent nord-est de 20 noeuds. "Je ne sais pas trop comment ni pourquoi la tête de mât s'est cassée, a-t-il expliqué, ajoutant avoir réussi à ramener à bord tout le gréement (drisses, etc.) sans trop abîmer le reste de l'espar. Je vais essayer de me débarrasser du bout de voile qu'il y a dans la quille et voir ce que je peux faire pour réparer".

Tanguy de Lamotte a réussi à établir un foc pour faire route sur l'archipel du Cap Vert. Il s'est déclaré déterminé à tout mettre en oeuvre pour réparer et continuer. "Ça a vaut le coup de se creuser la tête !", a-t-il dit. Auteur d'un très beau début de course, Tanguy de Lamotte occupait la 12e place au classement de 18 h 00 samedi, la 10ème position avant l'incident.

En vidéo

Le 11 novembre dernier : Tanguy de Lamotte plaisantait sur l'eau gazeuse, son "champagne" à bord

Lire aussi

Et aussi

Lire et commenter