Comment vivre avec un maniaque du ménage ?

Comment vivre avec un maniaque du ménage ?
Partage des tâches

Il existe des maniaques du ménage et des rois du désordre. Pas toujours facile de trouver le juste-milieu et encore moins un compromis. Pourtant, pour vivre sereinement, il est important de trouver un terrain d’entente.

S’il peut être assez simple d’apprendre à ranger, cela parait très compliqué pour une personne qui ne supporte pas le bazar de lâcher prise. Voici quelques conseils pour « vivre avec un maniaque du ménage ».

Faites la part des choses

Votre conjoint repasse en permanence derrière vous à chaque fois que vous laissez traîner une chaussette. A chaque miette qui tombe, il passe un coup de balai. Il vous met gentiment la pression pour que le linge soit plié avant de partir au travail. Ce petit rituel a le don de vous énerver. Vous avez beau lui demander de se détendre, il n’y a rien à faire : il est toujours aussi maniaque. Faites la part des choses. Chacun ses qualités et ses défauts. Et puis, cela à quelques avantages.

Voyez le positif

Votre moitié n’est pas parfaite. Et vous alors ? Vous avez bien quelques petits défauts ? Dites-vous que, si cela vous énerve de vivre avec un maniaque du rangement, d’autres rêveraient de vivre avec une personne hyper organisée. Il y a un avantage considérable à cela. Vous pouvez être sûr et certain que le jour où vous recevrez de la visite, tout le monde sera en admiration devant votre intérieur. Pis, le soir même tout sera rangé et vous pourrez faire une grasse matinée le lendemain. 

Acceptez la différence

La différence, c’est ce qui fait notre singularité et ce qui nous construit. Il est possible d’en tirer parti à condition d’accepter que sa moitié puisse avoir des points de vue et des valeurs différentes des nôtres. Dans le fond, pourquoi aurions-nous plus raison ou des meilleures pratiques que notre conjoint ? 

Discutez et apprenez à négocier

Vous ne voyez pas le ménage de la même façon. Soit. Rien de tel que le dialogue pour avancer et trouver un compromis. Ecoutez votre conjoint, montrez lui que vous êtes plein de bonnes volontés, mais que vous aimeriez qu’il lâche prise de temps en temps. Négociez. Avec un peu d’écoute et de subtilité vous trouverez, sans aucun doute, un terrain d’entente.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter