Et voici Tinder U, l'appli de rencontres... pour les étudiants !

Et voici Tinder U, l'appli de rencontres... pour les étudiants !

Daily
DirectLCI
DATING – Les étudiants avaient leurs soirées de fac ou les bancs de l'université pour faire des rencontres. Ils auront bientôt leur application Tinder dédiée. L’entreprise vient de lancer Tinder U pour faire des rencontres entre étudiants.

Vous pensiez que Tinder était avant tout destiné aux Millenials et autres moins de 30 ans. Détrompez-vous ! Ou du moins, ce ne semble pas être le cœur de cible ultime de la célèbre application mobile de rencontre. Sur son blog, Tinder a annoncé l’arrivée prochaine de Tinder U, une déclinaison à l’attention des étudiants.


"Préparez-vous au meilleur semestre de votre vie", clame le post. Et ce n’est visiblement pas lié à la prochaine affectation accordée par Parcoursup. Pour la rentrée, Tinder U va permettre de se connecter à d’autres étudiants pour trouver "un compagnon de bibliothèque", "un rendez-vous autour d’un café" ou faire des rencontres quand vous êtes nouveaux dans les locaux. Tout sera donc fait pour être moins seul sur le campus…

Comme pour son appli phare, Tinder U joue, une fois encore, la proximité en permettant à chaque étudiant d’afficher clairement le badge de son université sur son profil, de voir s’afficher en premier les autres élèves autour de vous. Il sera aussi possible de chercher d’autres profils dans les universités à proximité. Tinder ne parle pas de coût pour accéder au service ni d'options payantes. En tout cas, pas pour le moment. Si les 18-22 ans vous ennuient, il sera encore possible de rebasculer vers l'appli Tinder classique.


Sans grande surprise, le concept va déjà faire ses preuves dans les facs américaines avant d'arriver en France. Seuls les possesseurs d’iPhone pourront ‘swiper’ les profils, à condition aussi qu’ils suivent leur cursus de quatre ans "dans une université américaines accréditée, à but non lucratif, (avec) des cours traditionnels". Pour cela, il faudra visiblement utiliser une adresse mail étudiante pour s’inscrire. Ce qui n’est pas sans rappeler les débuts d’un certain site internet nommé alors The Facebook et qui sévissait à Harvard en enquillant les profils d’étudiants avant de s’étendre à d’autres facs, puis au reste du monde.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter