Les Français qui ont rencontré l'amour en vacances dépensent en moyenne 760 euros pour l'entretenir

Les Français qui ont rencontré l'amour en vacances dépensent en moyenne 760 euros pour l'entretenir

Vie de couple
DirectLCI
A DISTANCE - L'été touche à sa fin, et ceux qui l'ont rencontré doivent dire au revoir à leur amour de vacances. Mais pourquoi ne pas prolonger encore un peu l'idylle ? Sauf qu'entre les appels et les trajets à prévoir, cela a un coût : 760 euros en moyenne, selon une étude de Kayak.fr. Mais le comparateur de vols a une solution pour vous. Explications.

Il était grand, il était beau, il sentait bon le sable chaud… La réputation romantique des Français n'est plus à démontrer, 70% d'entre eux ont déjà vécu un amour de vacances... contre seulement 36% des Anglais, selon une étude réalisée en juillet par le site Kayak et Opinium. Et parmi eux, les Corses s'avèrent être les plus chauds puisque tous les participants originaires de l’Île de Beauté ont dit avoir déjà eu une relation amoureuse en vacances, 67 % d’entre eux indiquant même que cela leur arrivait la plupart du temps !


Oui, mais voilà, l'heure du retour a sonné et du coup, une question se pose : faut-il reléguer cette amourette au rayon des souvenirs ou essayer de la faire durer ? On serait tenté d'opter pour la deuxième possibilité, sauf qu'une fois rentré chez soi, maintenir une relation à distance peut s'avérer difficile.


Toujours selon cette enquête, 44% des Français qui vivent une histoire d’amour longue distance retrouvent leur moitié une fois par semaine, tandis que 22% doivent se contenter de retrouvailles n’ayant lieu que tous les quinze jours. En cause notamment, les dépenses que cela engendre. D’après les calculs du comparateur de vols, ces couples dépensent en moyenne 760 euros au cours de leur histoire, en incluant les coûts téléphoniques et les déplacements. Et pour certains, c’est bien plus encore : 8 % des personnes interrogées disent que leur relation à distance leur a coûté plus de 5 000 euros.

Les Français sont prêts à voyager 300 km quand il s’agit d’amour

Deuxième obstacle, les kilomètres qui nous séparent de notre bien-aimé(e). Selon Kayak, 12 % des Français indiquent que la distance maximale de séparation qu’ils supporteraient se situe en dessous de 20 km, 15 % mettent la limite entre 21 et 50 km et 16 % situent le seuil à ne pas dépasser entre 51 et 100 km . Avec ce barème, même une relation Paris-Lyon s'avère impossible ! 


Heureusement, il reste encore de grands romantiques. 22 % des Français ont répondu que l’amour se moquait des distances. Les habitants de Midi-Pyrénées étant particulièrement fleur bleue, puisqu'ils sont 28 % à avoir offert cette réponse. Les habitants de Haute-Normandie étaient quant à eux un peu plus frileux, seulement 21 % d’entre eux étant d’accord avec cette affirmation – le chiffre le plus bas de toutes les régions françaises. Au final, en comparant tous les résultats, il apparaît que les Français sont prêts à vivre à environ 300 km de leur tendre moitié.

Un moteur de recherches pour faciliter les retrouvailles

Fort de ce constat, le comparateur de vols a décidé de déployer un moteur de recherche, Kayak Retrouvailles, pour rassurer les nouveaux tourtereaux. Ainsi, plutôt que de réserver un voyage à destination du lieu de résidence de l’un des deux partenaires (comme le font 68% des Français qui sont déjà dans une relation à distance), ce nouvel outil propose de faire des économies en trouvant un point de rencontre plus pratique et moins cher parmi plus de 200 destinations.


Concrètement, il suffit de renseigner la ville de chacun des amoureux et la période à laquelle tous deux se retrouveront pour connaître les meilleures points de rencontre. Les utilisateurs peuvent filtrer par prix pour trouver une destination qui correspond à leur budget, et peuvent facilement partager des résultats avec leur partenaire via Facebook, que ce soit sur Messenger ou directement dans leur fil d’actualité.


A noter toutefois que les internautes doivent malgré tout renseigner des villes bénéficiant d’un aéroport. Ils devront aussi écrémer le résultat du moteur de recherches pour trouver un vol qui s’opère depuis chez eux, à moins qu’ils acceptent de rejoindre Paris ou un autre aéroport réalisant le voyage. Mais tous ces efforts peuvent s'avérer payants, car comme l'indique l'enquête de Kayak, 14% de chanceux ont transformé cette amourette de vacances en relation à long terme, et 16% se sont même mariés !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter