Netflix nuit-il à notre couple ?

Vie de couple
DirectLCI
ADDICT - Regarder des séries ou des films sur Netflix est devenu un rituel sacré pour de nombreux couples. Mais ces heures devant l'écran renforcent-elles ou mettent-elles en danger la relation ? Vous nous avez livré vos témoignages et nous avons recueilli l'avis d'un sexologue et d'un sociologue.

Regarder Netflix tous les soirs est-il mauvais pour la santé du couple ? Selon une étude britannique alarmiste menée en 2016 sur la fréquence des rapports sexuels mensuels des couples, la réponse est oui : la montée de la connectivité et l’émergence des plateformes de vidéo à la demande seraient d'après elle à l'origine d'une baisse de leur nombre - de 5 par mois en moyenne dans les années 1990, ils seraient passés à 3 - tant le visionnage de films ou séries se poursuivrait jusque dans la chambre à coucher. Et David Spiegelhalter, statisticien et professeur à l'université de Cambridge à l'origine de cette étude, de conclure de façon provocatrice : "À ce rythme-là, les couples ne feront plus l'amour en 2030". 


Une prédiction qui a de quoi inquiéter, d'autant que le nombre d'accros à la vidéo sur abonnement a depuis continuer à progresser : en 2018, selon une étude de NPA Conseil et Harris interactive publiée mercredi, plus de 2 millions de personnes en moyenne ont utilisé chaque jour un service de vidéo en ligne sur abonnement. Et particulièrement Netflix. Mais ces craintes sont-elles vraiment justifiées ?


Preuve que le sujet vous touche, vous avez été (très) nombreux à répondre à notre appel à témoignages lancé sur Facebook questionnant la place de Netflix dans votre couple. "Mon homme et moi sommes en couple depuis deux ans et regarder Netflix améliore notre complicité", nous assure ainsi Céline. Un enthousiasme partagé par Gaëlle : "Avant, nous ne regardions plus la télévision. Soit on jouait soit chacun de notre côté (niveau jeu vidéo, nous n’avons pas tout à fait les mêmes goûts), soit on regardait un film de temps en temps. Depuis, nous avons tout un tas de séries que nous regardons ensemble. Un ou deux épisodes par soir, ou alors un film, dans les bras l’un de l’autre !" 

Il m'arrive de ressentir une vraie solitude dans mon couple car je suis exclue de ce qu'il regarde, et surtout parce qu'il ne me parle pas.Sophia

Même sentiment pour Caroline : "Mon mari et moi-même avons 27 ans et sommes ensemble depuis 11 ans. Nous avons commencé à regarder Netflix il y a trois ans maintenant, c'est devenu un de nos petits rituels du soir, faute de trouver un programme intéressant sur les chaînes TV. On s’enroule dans le plaid sur le canapé et on partage cet instant de calme et de paix. Pour notre part, ce rituel nous fait plaisir à tous les deux, ça nous rapproche."


Certains, en revanche, nous ont fait part de la manière dont Netflix a littéralement atomisé leur vie de couple. C'est notamment le cas de Sophia : "Mon copain regarde deux épisodes de série sur Netflix le soir avec moi, puis il continue via son smartphone dans le lit avant de s'endormir. Il m'arrive alors de ressentir une vraie solitude dans mon couple car je suis exclue de ce qu'il regarde, et surtout parce qu'il ne me parle pas. C'est aussi désagréable qu'une personne vous parlant tout en fixant ce qui se passe sur son portable". Idem pour Jérôme, qui constate que sa vie sexuelle a "complètement chuté depuis l'arrivée de Netflix dans son foyer". 

Distinguer l'usage et l'abus

Alors, Netflix malmène-t-il ou consolide-t-il les couples ? "Il serait bien sûr tentant de penser qu’un couple qui passe du temps sur une plateforme de ce type ferait mieux de communiquer ou faire l’amour, mais il ne faut pas surtout tomber là-dedans, tempère le sexologue Patrick Papazian. Dans toute consommation, il faut en réalité distinguer l’usage, l’abus et la dépendance. Si les partenaires font un usage raisonnable de Netflix, parvenant à trouver des séries qui les intéressent tous deux, s’ils échangent sur leurs émotions, leurs impressions, si possible blottis l’un contre l’autre, il s’agit simplement d’un loisir partagé, un excellent vecteur de partage de sensations, au même titre qu’une exposition ou un sport." 


"Netflix n'est pas l'unique tenant du binge-watching (regarder des séries en accéléré, ndlr), note de son côté le sociologue Clément Combes. Il a seulement poussé un peu plus loin la logique de la consommation à la carte et des séances de visionnage marathon, et surtout il a contribué fortement à donner une tournure légale à cette logique issue pour beaucoup des réseaux de partage internet illicites (P2P, streaming...). Peut-être que la relation d'un couple peut être en partie impactée par l'introduction dans son quotidien d'un large catalogue de fictions (ce qui était déjà le cas depuis l'arrivée des plateformes de téléchargement), mais c'est un cache-sexe." 

Netflix en solo dans le couple, "plus discutable"

Selon Patrick Papazian, le danger du rituel Netflix dans le couple réside ailleurs. Dans l’isolement, l’enfermement, l’incommunicabilité : "Je vais davantage m’inquiéter quand l’un des membres du couple se réfugie dans ce média, seul, casque sur les oreilles, pour 'échapper' à son couple, explique le sexologue. Mais là aussi, ce constat peut être nuancé. Jenny, qui a également répondu à notre appel à témoignages, avoue ainsi regarder "seule" des séries sur Netflix, "tous les soirs sans exception", alors que son conjoint, lui, arpente le web sur son ordinateur.  Tout en n'y voyant aucun problème : "Les regarder me détend et, pour moi, ces petits moments où l'on se sépare sont bénéfiques pour notre couple". Un accord dans le couple, donc, où chacun vaque librement à ses occupations pour mieux se retrouver. 


Pour Patrick Papazian, regarder Netflix en solitaire a ses limites : "Consciemment ou non, cette bulle peut très vite devenir délétère et renforcer l’incapacité à communiquer avec l'autre." De plus, "si Netflix (ou tout autre comportement du reste) remplace la vie sexuelle, ce n’est jamais très bon signe : Netflix n'est pas en soi la cause du problème, mais plutôt le révélateur d’un malaise ." Le sociologue Clément Combes prend en exemple le cas d'un couple "qui ne se parle plus et comble ce vide par la série regardée ensemble, soit une activité 'facile' ne demandant pas nécessairement d'interaction" : "Un couple en souffrance, de même qu'une personne seule, peut se faire aspirer par l'aspect un peu addictif de ce type de plateforme."

Quand le couple n’arrive plus à échanger sur les émotions ou les ressentis de chacun, c’est toujours problématique.Patrick Papazian, sexologue

En revanche, note le sexologue, "si vous partagez des séries comme vous dégusteriez un bon repas ou un concert, sans que ce média se substitue à tous les autres loisirs, et si vous partagez vos ressentis, alors Netflix peut réellement renforcer la capacité du couple à échanger sur ses émotions. L'effet s'avère d’autant plus positif que de nombreuses séries parlent justement de couple, de famille, de sexualité, donc favorisent cette 'médiation' entre les membres du couple." 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter