Saint-Valentin : plus que quelques heures pour déclarer votre flamme sur les panneaux de Paris !

Vie de couple
DirectLCI
LOVE - Cette année encore, Paris joue les Cupidon pour la Saint-Valentin. Mais attention, telle Cendrillon, passé le mardi 12 février à 16 heures, vous n'aurez plus la possibilité d'envoyer votre mot d'amour pour qu'il s'affiche jeudi sur les 120 panneaux lumineux de la Ville.

Ami(e)s poètes ou simples admirateurs du tube de Lara Fabian "Je t'aaaaaime", à vos claviers ! Pour la huitième année, Paris joue les entremetteurs pour la Saint-Valentin, et vous donne la possibilité d'afficher votre Amour, avec un grand A, dans les rues de la capitale. Mais attention, vous n'avez plus que quelques heures pour imaginer votre plus beau message destiné à votre Valentin(e). 


Passé le mardi 12 février à 16 heures, les Roméo en herbe n'auront plus la possibilité de déclarer publiquement leur amour à leurs Juliette - et vice-versa. Pas de temps à perdre, donc, et le jeu en vaut la chandelle, car les plus belles compositions seront diffusées sur les 120 panneaux lumineux de la Ville pendant toute la journée du 14 février.

Côté contenu, inutile de vous épancher avec de grandes formules, la concision est de mise : que ce soit pour une déclaration d'amour, une demande en mariage, ou un simple mot doux, toutes les missives doivent se faire en 140 caractères maximum. De quoi plaire aux puristes de Twitter ! Une fois votre message rédigé, vous n'aurez plus qu'à l'envoyer via le site de la Mairie de Paris, et à croiser les doigts. Peut-être serez-vous aussi chanceux que les heureux expéditeurs de l'année dernière (photos ci-dessous - Joséphine Brueder/Guillaume Bontemps/Ville de Paris).

Embrassez-vous sous le "Cœur de Paris"

Nouveauté de cette année, les amoureux pourront aussi venir s'embrasser, puis danser, le 14 février dès 18h00, sous "le Cœur de Paris", une œuvre monumentale, signée Joana Vasconcelos et érigée Porte de Clignancourt, dans le 18ème arrondissement. Cette artiste a imaginé un cœur flamboyant, habillé de 3.800 azulejos peints à la main par des artisans portugais. Au programme de la soirée : chorégraphie participative et orchestre dansant avec un dress-code de rigueur : rouge et paillettes.

Vous n'aurez aucun mal à trouver cette œuvre car elle se veut lumineuse. Et comme on parle d'amour, je vous le donne en mille : sa lumière s'allume et s'éteint au rythme des battements d'un cœur !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter