Faites-vous partie des 26% de Français qui ont déjà envisagé d’avoir une relation au travail ?

Vie de couple

LOVE IS IN THE AIR - Alors que les sites de rencontre sont toujours autant plébiscités par les âmes solitaires, l'entreprise demeure un lieu privilégié pour les Cupidons. Ainsi, une étude PageGroup, réalisée à l'occasion de la Saint-Valentin, dévoile que 26 % des salariés ont déjà envisagé d'avoir une relation amoureuse avec leur voisin de bureau. Et vous, est-ce que votre cœur balance entre Meetic et la machine à café pour trouver l'amour ?

La légende urbaine est formelle : il paraît qu’il ne faut pas mélanger amour et boulot. Pas si simple quand on passe une bonne partie de sa vie au bureau. Eh oui, on travaille en­semble, le collègue qui nous fait face est séduisant, et sous prétexte que tout ça se passe derrière un ordinateur, on devrait se retenir ? 

Mais pouvons-nous encore considérer l’entreprise comme un lieu de rencontres privilégié quand un Français sur 4 s’est déjà inscrit sur un site ou une application de rencontre en 2018 (chiffres Ifop) ? 

Lire aussi

Coup de foudre en entreprise : mythe ou réalité ?

À l’occasion de la Saint-Valentin, le cabinet de recrutement PageGroup a voulu dresser un état des lieux des relations amoureuses au travail. Et son constat est sans appel : 26% des salariés y ont déjà envisagé d’avoir une relation. Parmi eux, 62% ont déjà franchi le pas et 38% sont même actuellement en couple avec une personne rencontrée au travail.

 

Il s’avère d’ailleurs que le temps passé au travail joue pour beaucoup dans les choix de relations privées. En effet, 32 % des répondants qui ne s’estiment pas satisfaits de leur équilibre entre vie professionnelle et vie privée seraient tentés par une histoire d’amour au boulot, contre seulement 24,5 % pour ceux qui en sont satisfaits. 

Les femmes plus enclines à déclarer leur flamme au travail

Si les hommes envisagent davantage que les femmes de nouer une relation amoureuse avec un(e) collègue (31 % contre 21 %), ils sont moins nombreux à être passés à l’acte. En effet, parmi eux, seulement 58 % des hommes ont osé déclarer leur flamme à leur collègue, contre 68 % des femmes !

 

L’étude démontre également que les 25-34 ans et les 35-44 ans sont les tranches d’âge qui ont le plus de facilité à se projeter dans une relation amoureuse au travail : 28% contre 18% pour les moins de 25 ans et 24 % pour les 45-59 ans. Cependant, au moment de franchir le pas, les aînés semblent plus courageux : 71% des 35-44 ans contre seulement 55% des 25-34 ans.

 

Enfin, plus l’entreprise est grande, plus l’on a de chance de trouver la perle rare. On constate que 33% des salariés de grands groupes (plus de 5.000 collaborateurs) ont déjà envisagé d’être en couple avec un(e) collègue, contre 22% pour des salariés de TPE (moins de 10 salariés).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter