5 films à voir (ou pas) en couple pour la Saint-Valentin : un sexologue vous propose sa sélection

Vie de couple
DirectLCI
LOVE ACTUALLY - Envie de passer une bonne Saint-Valentin ? Un sexologue a sélectionné pour vous cinq longs-métrages à voir en couple, ou à éviter à tout prix pour l'un d'eux, pendant cette célébration de l'amour. Suivez le guide.

Au cinéma, les histoires d’amour finissent mal... ou bien en général. Nombreux sont les films traduisant les différentes nuances de l'état amoureux : sonder la naissance d’un sentiment diffus sur lequel on peine à mettre des mots (Chungking express ou In The Mood For Love, de Wong Kar-Waï), traduire les "je t’aime" sur lesquels tant d’amoureux transis achoppent (Two Lovers de James Gray) ou encore explorer l’érosion inexorable du couple (Les noces rebelles de Sam Mendes). Mais face à la profusion de choix, difficile de faire le bon choix pour passer une bonne soirée de Saint-Valentin.


À l’occasion de cette célébration romantique qui a ses fans comme ses réfractaires, nous avons demandé au sexologue Patrick Papazian cinq suggestions de films à regarder (ou pas) avec son/sa partenaire. 

Un film pour dire à quel point on aime son/sa partenaire

Brigadoon de Vincente Minnelli (1954)

L’œil du psy : "Un film musical, déjà, c’est un bon point de départ pour se blottir l’un contre l’autre et fredonner les mêmes chansons. Un peu de magie (et même de sorcellerie), cela ne gâte rien. La grâce et la légèreté de Cyd Charisse et Gene Kelly sont inégalées. Et il y a ce village qui émerge des brumes tous les 100 ans, Brigadoon, dans lequel Gene Kelly rencontre la femme de sa vie, Cyd Charisse, et en tombe follement amoureux. Au point de quitter l’ivresse d’une vie new-yorkaise faite de succès et de paillettes pour vivre éternellement aux côtés de son âme sœur dans ce village qui flotte au-dessus du temps, du matériel, du monde. Ce film, c'est cette bulle que doit être l’amour, qui nous protège de la méchanceté, de la mesquinerie, de l’égoïsme des autres…Je l’ai vu 100 fois et la fin donne toujours le grand frisson."

Un film pour faire passer des messages

Hiroshima mon amour de Alain Resnais (1959)

L’œil du psy : "Ce film peut faire passer le message que vous pouvez devenir fou d’amour, que vous êtes fou d’amour… ou que vous appréciez le cinéma d’auteur et que vous êtes un intellectuel ! C’est aussi une manière, parfois, de laisser entendre que votre relation avec votre ex vous a laissé des séquelles et qu’il faut être patient… Les ex viennent souvent hanter l'histoire que l'on vit donc…autant faire passer secrètement le message qu’ils ont été là mais qu’ils n’empêchent pas celle-ci… Sinon, je conseille  L'affaire Thomas Crown de Norwan Jewison (1968) pour lui dire qu’il est votre Steve McQueen ou qu’elle est votre Faye Dunaway : qu'après 3 mois, 3 ans ou 30 ans, ses yeux (cf la musique du générique composée par le génial Michel Legrand,  His eyes…, et chantée par la somptueuse Dame Kiri Te Kanawa) vous font toujours chavirer…"

Un film pour reconsolider son couple

Elle et lui de Léo McCarey (1957)

L’œil du psy : "L’un des plus beaux films d’amour de tous les temps… et l'un des plus tristes. Un film sur les rendez-vous manqués de la vie, qui peut amener un couple à se dire "mais on a tout pour être heureux, non, si on réfléchit un peu et si l’on fait des efforts ? On ne va pas quand même pas arrêter pour si peu de choses…". Prévoir un stock de mouchoirs en papier. J’ai hésité avec Les parapluies de Cherbourg de Jacques Demy (1964), parce que dans le genre triste et rendez-vous manqué, c’est également un chef d’œuvre ! De manière générale, un film qui fait un peu pleurer peut permettre à un couple de redécouvrir ce qui l’unit, lui !"

Un film pour raconter les désirs et les aspirations du couple

Peau d'âne de Jacques Demy (1970) 

L’œil du psy: "Par provocation, j’ai envie de le citer pour rendre hommage à Michel Legrand et sa musique envoûtante, mais aussi parce que les messages de ce film sur l’amour, le couple, la société, la famille sont universels. Rien que la recomposition de la famille à la fin, avec la Fée des Lilas qui épouse Jean Marais - "Tout est arrangé, j’épouse votre père, tâchez de faire bonne figure !"-, c’est génial et tellement d’actualité ! Sur l’amour et le couple, l’idée des sacrifices nécessaires, du chemin initiatique, de la difficulté de trouver l’âme sœur (dans un conte de fées ou sur Tinder !), tout y est et…rien n’a changé : les désirs et aspirations du couple sont les mêmes en 2019 que dans Peau d'âne, et nous sommes tous des grands enfants amoureux de l’Amour !"

Un film à éviter absolument pour passer une bonne Saint-Valentin

Shining de Stanley Kubrick (1980)

L’œil du psy : "Ce film génial est le frère maléfique de Brigadoon! La bulle hors du temps qu’est l’hôtel de montagne dans lequel le couple pourrait vivre un hiver magique, blotti l’un contre l’autre, devient rapidement un cauchemar… C’est une allégorie du couple et de la famille, de l’enfermement et de la déraison qu’ils peuvent représenter, qui risque de glacer l’ambiance de votre soirée de Saint-Valentin !" 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter