Ces lettres d'amour des années 40 sauvées de l'oubli

Ces lettres d'amour des années 40 sauvées de l'oubli

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Pierre et Aimée se sont écrit passionnément. 85 ans après, leurs lettres d'amour ont été découvertes dans une déchetterie et rendues à leurs petits-enfants.

Les premières lettres racontent les amours naissantes d'un jeune couple qui se découvre. Les suivantes, plus enflammées,détaillent cette idylle à distance entre Pierre, soldat de la Seconde Guerre mondiale, et Aimée, sa fiançailles. Pierre et Aimée ne sont plus de ce monde et leurs lettres ont bien failli disparaitre, elles aussi. Mais ces quatre ans de correspondance passionnée, constituent désormais un petit trésor pour leurs descendants.

Toute l'info sur

Le WE

Décembre 2020, une maison familiale a été vendue, celle où vivaient Pierre et Aimée. Le nouveau propriétaire jette des cartons remplis de vieux journaux. Mais sous ces piles de papiers vieillis, les employés de la déchetterie vont faire une découverte : des dizaines de lettres d'amour. "C'est peut-être mon côté un peu sentimental. Je me suis dit, je ne vais pas jeter ça tout de suite. On va regarder un peu ce qu'il y a à l'intérieur. C'était toujours signé avec beaucoup d'amour, de tendresse dans les mots. Ça avait un côté historique et sentimental. Donc, c'était important", souligne Cécile Filippi, juriste en environnement.

Elle envoie un message sur les réseaux sociaux pour retrouver la famille des deux amoureux. En quelques heures, la famille est localisée. Depuis, la fille, le petit-fils et l'arrière-petite-fille du couple ont récupéré ces 190 missives, datées de la Seconde Guerre mondiale. Ils passent des heures à lire et à relire ensemble ces poèmes si joliment tournés par ce grand-père qui avait quitté l'école juste après le certificat d'étude.

Le couple se rencontre dans une France en guerre en 1942. La première lettre date de 1943. Le couple à peine formé, se vouvoie encore. La passion va grandir au fil de ses courriers, quatre ans durant. Pierre va gagner les rangs de la résistance et demander Aimée en mariage. Il quittera l'armée en 1947 pour s'installer avec celle qui est désormais son épouse. Ces lettres ont piqué la curiosité de leur petit-fils. Alexis Hervé, musicien de métier, veut en apprendre plus sur son grand-père. Il a enquêté aux archives départementales des Deux-Sèvres à la recherche de la moindre information qui pourrait l'aider à savoir quel soldat, quel résistant il était.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : pas de fêtes du Nouvel An à Rio de Janeiro

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.