Le serendipidating ou la nouvelle mauvaise habitude des célibataires

Daily
DirectLCI
AMOUR 2.0 - Repousser sans cesse un premier rencard dans l'espoir de trouver toujours mieux ? Cette nouvelle tendance a un nom, il s'agit du "serendipidating", et elle a fait son apparition avec l'explosion des sites de rencontres. Explications.

Attention, voilà un nouveau mot pour briller en soirée ou à la machine à café : le "serendipidating" ! Un terme qui vient de l'anglais "serendipity" qui signifie "heureux hasard" en français. Un nouveau nom né de la contraction entre les mots "serendipity" (découverte) et "dating" (rencard) qui semble avoir fait son entrée dans la pratique de l'amour 2.0. 


Mise en situation : vous êtes un cœur à prendre et comme des millions de Français, vous êtes inscrit sur une application de rencontres. Tinder, Bumble, les choix sont multiples. Vous entrez en contact avec votre potentiel "futur date". Sauf que bizarrement, vous n'avez de cesse de repousser la rencontre. Pourquoi ? Parce qu'en réalité, vous espérez toujours trouver mieux.

"Si vous ne ressentez qu'une attirance moyenne avec votre nouveau crush, il est tentant de laisser tomber un rencard en se disant que vous trouverez mieux bientôt. Généralement, vous gardez cette personne dans vos conversations ("sait-on jamais") ou vous excellez pour repousser indéfiniment votre date", explique ainsi Amanda Burns, coach américaine en séduction, à nos confrères du Huffington Post.  Problème : "La vie ne fonctionne pas de cette façon : si vous repoussez chaque entretien d'embauche ou chaque signature de bail en espérant toujours trouver mieux, vous ne saurez plus jamais prendre de bonnes décisions", ajoute-t-elle. Comprendre : si on ne se lance jamais, on ne risque pas de changer d'emploi ou de trouver un appartement...

Même son de cloche du côté d'Alexis Meads, une autre coach très active sur YouTube. "Avec Tinder et toutes ces autres applications de rencontres, il y a un nombre illimité de célibataires. Il y a toujours une personne 'potentiellement' meilleure qui peut apparaître au bout de votre doigt (…), ce qui intensifie ce sentiment de "serendipidating" car on se questionne constamment sur nos propres décisions", estime-t-elle. "Le problème est que vous vous conditionnez pour rester célibataire à vie. Vous avez constamment peur de l’engagement, car vous pensez trouver mieux". Vous l'aurez compris, si vous voulez vous caser, arrêtez de "serendipider" !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter