Avec la crise, les recruteurs se tournent de plus en plus vers l’intérim digital

Avec la crise, les recruteurs se tournent de plus en plus vers l’intérim digital

Alors que la crise sanitaire continue de peser sur l’économie, les chefs d’entreprise ont du mal à anticiper l’avenir. Cette situation pèse sur leurs projets de recrutements à long terme. Dans ce contexte, le secteur de l’intérim digital tire son épingle du jeu. Plus simple, plus réactif, mieux adapté au contexte, les services de recrutement en ligne ont le vent en poupe en ce début d’année. La preuve avec Randstad Direct.

"En 2020, le marché du travail temporaire a fortement chuté en France. A rebours de cette tendance, notre activité digitale a continué de croître nettement. Les prévisions pour 2021 s’annoncent d’ores et déjà prometteuses et les commandes en recrutement affluent de la part de nos clients", détaille Kaëlig Sadaune, directeur de Randstad Direct, filiale digitale du numéro un mondial des services en ressources humaines.

La crise a accentué la digitalisation de l’intérim

Dans le contexte de crise sanitaire, de nombreux recruteurs considèrent le travail temporaire comme le partenaire de leur reprise. Ils ont besoin de solutions flexibles pour continuer de recruter malgré une visibilité réduite et cherchent à optimiser leurs coûts de recrutement "DRH et recruteurs sont à la recherche de souplesses, les solutions digitales que nous proposons répondent à un vrai besoin." reprend Kaëlig Sadaune. "Nous travaillons, par exemple, avec une grande chaîne de vente de mobilier. Nous prenons en charge tous les besoins de recrutement pour ses cinquante magasins en France.  Nous savons faire du sur-mesure comme pour cette entreprise américaine qui s’implante en France et à qui nous avons fourni, en un temps record, cinquante techniciens itinérants pour installer des capteurs connectés sur des véhicules parqués aux quatre coins du pays"

L’intérim digital, un gain de temps pour les recruteurs

Les candidats sont directement sélectionnés par la filiale digitale de Randstad qui peut aussi s’appuyer la base de données du groupe Randstad, qui recense  270.000 profils de salariés intérimaires qualifiés et évalués par son réseau de 600 agences "physiques".

Pour que les recruteurs gagnent du temps et de l’argent, Randstad Direct dispose d’un atout clé : le tout numérique. Qu’il s’agisse de grandes entreprises ou de PME, DRH et recruteurs utilisent une plateforme digitale. Cette solution 100% en ligne leur offre une réactivité accrue lorsqu’il s’agit de pourvoir des missions en urgence et une ergonomie intuitive qui simplifie à l’extrême le processus d’embauche pour libérer totalement les recruteurs des tâches administratives. 

Randstad Direct peut aussi se charger de la gestion du personnel salarié (intérim de gestion), une solution qui permet de réduire la facture de 20% par rapport à une agence d’intérim classique. Un gain substantiel pour les entreprises qui recherchent des solutions toujours plus réactives et plus abordables. La crise renforce encore ces attentes et pousse les services en ressources humaines à engager la transition digitale de leurs recrutements.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 23.996 ces dernières 24 heures, en hausse de 7% sur une semaine

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

Alexeï Navalny envoyé en colonie pénitentiaire : "Personne n'en sort indemne"

Dr Gérald Kierzek : "Il n'y a aucune démonstration scientifique qu'un confinement intermittent a une efficacité"