VIDÉO - Cantines, aération, télétravail : les nouvelles règles en entreprise

VIDÉO - Cantines, aération, télétravail : les nouvelles règles en entreprise

CORONAVIRUS - Depuis ce lundi 29 novembre, les entreprises doivent suivre un nouveau protocole sanitaire. Que prévoit-il exactement ? Comment peut-il être mis en place rapidement ? Illustration dans le 20H de TF1 avec des cas bien concrets.

Le regain de l'épidémie de Covid-19, notamment en France, entraine un nouveau durcissement des règles sanitaires. Et les entreprises n'échappent pas à la règle : depuis ce lundi 29 novembre, elles sont soumises à un nouveau protocole.

Chez un fabricant d'ascenseurs chez qui le 20H de TF1 s'est rendu, les règles ont même été durcie : là, les employés doivent commander leur panier repas en amont sur Internet, puis le récupérer à un horaire bien précis pour limiter les rencontres entre les salariés.

Toute l'info sur

Le 20h

"On revient finalement à mai 2020. Ça commence par le réfectoire : on neutralise une chaise sur deux pour respecter 2 mètres de distance. Le masque est porté et le gel à disposition", détaille Philippe Boué, PDG de Schindler. Par ailleurs, la jauge a été réduite de moitié au réfectoire.

Le gouvernement, lui, préconise aussi des roulements pour la pause déjeuner, des plages horaires élargies et la possibilité de déjeuner seul à son bureau. 

"C'est déjà bien de ne pas rester seul chez soi"

Des mesures bien accueillies par les salariés. "On aimerait tous que ça s'arrête. Mais s’il faut en passer par là pour s'en sortir, on le fera", commente l'un d'eux. Un autre ajoute : "Au moins, on a la possibilité de venir au bureau et c'est déjà bien de ne pas rester tout seul chez soi en télétravail".

Pour ce qui est du télétravail, justement, l’exécutif n'a pas fixé d'obligations aux entreprises, mais il est fortement encouragé.

Lire aussi

Le 20H de TF1 s'est aussi rendu chez une PME d'informatique basée à Montpellier, qui suit les recommandations du gouvernement. Ainsi, ses salariés aèrent les bureaux 5 minutes toutes les heures. 

Et si les pots entre collègues et les fêtes de fin d'année ne sont pas interdits, mais fortement déconseillés, la société a pris les devants. "On a un événement d'entreprise qui a été annulé, parce qu'on avait prévu de faire un apéro qu'on n'a plus fait depuis 2 ans. Donc, on tend l'oreille et on essaie de s'adapter", explique Benjamin Chalande, dirigeant de Lundi matin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Disparition de Gaspard Ulliel : qui est sa compagne Gaëlle Pietri, mère de leur fils Orso ?

Décès de Gaspard Ulliel : ce que l'on sait sur les circonstances de l'accident de ski

EN DIRECT - Covid-19 : pour "donner de la visibilité", un Conseil de défense sanitaire prévu ce jeudi

Grève des enseignants : à quoi faut-il s'attendre pour la manifestation de ce jeudi ?

Maroc : le parquet antiterroriste ouvre une enquête après "l'assassinat" d'une touriste française

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.