Cantines d’entreprise : les nouvelles règles sanitaires

Cantines d’entreprise : les nouvelles règles sanitaires

REPORTAGE - Les règles changent dans les cantines d'entreprises. À partir de ce mardi 23 mars, vous devez manger seul face à votre assiette.

Dès demain, dans les restaurants d'entreprises, adieu les déjeuners avec les collègues. Il faudra manger seul, respecter huit mètres carrés soit deux mètres de distance tout autour de soi. La mesure fait réagir. "J'avoue que je ne viendrais pas. L'avantage du restaurant, c'est de pouvoir justement continuer voir ses collègues. Si c'est pour manger toute seule, autant que je reste à mon bureau", confie une salariée.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières infos sur l'épidémie

Avec une seule personne par table, il n'y aura plus 143 places assises dans le restaurant de l'entreprise dans laquelle nous nous sommes rendus, mais 71. Sauf à encourager le télétravail, il faudra élargir les plages horaires pour que tout le monde mange. Mais ce n'est pas sûr que cela fonctionne selon le directeur. "On est en France, on aime bien manger. J'entends souvent des convives qui me disent : je ne suis pas capable de venir manger à 14 heures ou à 11 heures", raconte Philippe Muscat.

Le gouvernement demande donc aux entreprises de développer le panier à emporter. Une option déjà mise en place chez le spécialiste de la restauration collective. Chacun choisit son menu et son créneau horaire en amont via une application. Le service est proposé par un prestataire dans de plus en plus d'entreprises. Plus de détails dans la vidéo ci-dessus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Déconfinement : les pistes du gouvernement

EN DIRECT - Covid-19 : 30.472 personnes hospitalisées, 5914 patients en réanimation

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

Résistance au vaccin, circulation en France, létalité : 3 choses à savoir sur le variant brésilien

100.000 morts du Covid en France : quel est le profil des victimes ?

Lire et commenter