Couvre-feu à 18h : les Français s'adaptent

Couvre-feu à 18h : les Français s'adaptent

En attendant que le vaccin assure une protection collective, entreprises et particuliers vont falloir continuer à faire des efforts. À partir de demain, couvre-feu généralisé dès 18 heures, et ce, pour au moins quinze jours.

Comment s'adapter avec deux heures de moins par jour pour profiter des commerces ? Certains disent qu'il va falloir s'organiser pendant les heures de travail pour pouvoir s'acheter de la nourriture, d'autres feront le plein le week-end. Quant au sport, au loisir, ce nouveau couvre-feu change tout. Dans les bureaux d'une entreprise de construction, il va falloir partir plus tôt dès lundi. Pour faciliter le quotidien des employés, la PDG a demandé à une conciergerie de s'installer à l'entrée de l'entreprise. Mais il est impossible de partir tôt dans les entrepôts, la décharge des camions qui rentrent des chantiers souvent après 18 heures.

Toute l'info sur

Le WE

À Metz, cela fait depuis deux semaines que les commerçants subissent le couvre-feu à 18 heures. Les pertes de chiffre d'affaires sont importantes. Pourtant, ils sont tentés de s'adapter. Beaucoup ouvre une heure plus tôt, ne prennent qu'une demi-heure de pause à midi, au lieu de deux heures. Les ventes ont baissé de 67% depuis que le magasin ferme à 17 heures trente. Les clients se font rares. Après 18 heures, seule la livraison reste autorisée, et ce ne sont pas les petits commerces qui en profitent, mais les grands groupes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'exécutif change de ton : ce que va annoncer Jean Castex à 18h

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 nouveaux cas mercredi, du jamais vu depuis novembre

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter