Le gouvernement appelle à embaucher des saisonniers quitte à les placer au chômage partiel

Le gouvernement appelle à embaucher des saisonniers quitte à les placer au chômage partiel

REPORTAGE - La ministre du Travail a lancé un appel demandant aux employeurs d'embaucher les saisonniers auxquels ils font appel tous les ans et de les placer en activité partielle, le temps que la saison démarre. Les patrons sont-ils partants ?

Sur la plage de Saint-Cyr, l'été semble déjà là. Avec le soleil et le ciel azur, il ne manque plus que les transats et les vacanciers. Jo, Amélie et Aurélie sont des saisonniers qui n'attendent que cela. Pour eux, le chômage partiel garantit avant tout leur emploi. En effet, le gouvernement a proposé l'embauche des saisonniers pour une activité partielle, en attendant la haute saison. La mesure permet d'éviter la précarité.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Pour Roger, gérant de l'établissement Place Family Bain depuis 40 ans, le chômage partiel assure la pérennité de l'activité pour les mois à venir, qui seront décisifs. Les saisonniers conserveront de 84 à 100% de leur salaire. Mais pour les employés, cela ne fait pas tout. Sophie, elle aussi gérante d'une plage privée, n'a pas encore mis en place le chômage partiel, mais ne se l'interdit pas. Ce sont en tout 200 millions d'euros qui financeront la mesure, permettant aux saisonniers d'aborder l'été avec plus de sérénité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

EN DIRECT - Tensions à Jérusalem, frappes sur la bande de Gaza : Washington condamne "une escalade inacceptable"

Mort de Michel Fourniret : "Il était incapable de donner des informations", réagit le père d'Estelle Mouzin

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.