Les réparateurs très demandés dans le secteur de l'électroménager

Les réparateurs très demandés dans le secteur de l'électroménager

La réparation compte parmi les secteurs qui manquent cruellement de candidats. Trouver des professionnels qualifiés est très difficile. En conséquence, certains magasins d'électroménager forment eux-mêmes leurs futures recrues.

Vos appareils électroménagers peuvent-ils avoir une seconde vie ? Pour les consommateurs, c'est devenu un critère d'achat à part entière. En effet, certains préfèrent les machines réparables facilement et recherchent même des réparateurs. C'est le cas de Mohamed Rabah, technicien électroménager chez Murfy. Avant, il fabriquait des panneaux de signalisation. Il a trouvé une nouvelle voie après six mois de formation.

Toute l'info sur

Le 20h

Les interventions à domicile ont augmenté d'environ 35%, mais les entreprises de réparations, comme celle de Mohamed Rabah dans le Rhône, peinent à répondre à la demande par manque de bras. Dans son atelier de Saint-Priest, les salariés sont payés 1 800 euros bruts pour 39 heures. Salaire auquel il faut ajouter 150 euros de prime en moyenne. Ce secteur sous tension souffre d'une mauvaise image.

Le besoin de main d'œuvre est urgent. La filière recherche plus de 5 000 réparateurs dans l'Hexagone. Pour rendre ce métier plus attractif, de grandes enseignes spécialisées ont noué un partenariat avec des centres de formation. Des élèves en alternance y sont formés pendant un an, avec une promesse d'embauche en CDI à la clé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination obligatoire n'est "pas le choix de la France", assure Olivier Véran

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.