Ces entreprises qui ont adopté la semaine de quatre jours

Ces entreprises qui ont adopté la semaine de quatre jours

En Nouvelle-Zélande, l'entreprise Unilever va instaurer la semaine des quatre jours sans perte de salaire. En France, plusieurs entreprises suivent le même chemin. Comment expliquer cette tendance ?

Welcome to the jungle est une entreprise de 150 salariés. Dans cette entreprise, on a décidé de travailler moins pour vivre mieux avec la semaine de quatre jours. Les employés sont payés au même salaire que s'ils travaillaient cinq jours sur sept. Les patrons se sont aperçus après 18 mois de recul que les salariés produisaient exactement le même travail en quatre jours. Mais pour que ça marche, il a tout de même fallu mettre un cadre. Pour le jour non travaillé, les salariés doivent choisir entre le mercredi et le vendredi.

Toute l'info sur

Le 20h

Le bien-être au travail a le vent en poupe même chez de très gros groupes. En 2019, Microsoft a mis tous ses salariés au Japon en semaine de quatre jours et c'est rentable. En effet, les pauses-café ont diminué de 25%, la consommation d'électricité a baissé de 23% et celle du papier pour imprimante a décru de 59%. Dans l'Hexagone, seules 400 entreprises ont sauté le pas. Être plus motivé pour être plus productif, il n'y a pas que des start-up qui misent là-dessus. Même des groupes industriels comme Mamie Nova sont passés à la semaine de quatre jours.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Couvre-feu à 18h : le ministre des PME ne pense pas qu'il y aura d'impact "significatif"

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Couvre-feu à 18h : commerces et enseignes s'adaptent en ouvrant leurs portes plus tôt

Lire et commenter