Télétravail systématique : comment employeurs et salariés peuvent-ils s’organiser ?

Télétravail systématique : comment employeurs et salariés peuvent-ils s’organiser ?

Dorénavant, le télétravail n'est plus simplement encouragé par le gouvernement. Il doit être systématique. Ce changement devra concerner plus de 20 millions de salariés du privé et 5,5 millions de fonctionnaires. Mais est-ce possible ?

Le télétravail systématisé, pas forcément du goût de nombreux salariés. Interrogés il y a quelques semaines, ils nous expliquaient pourquoi ils ne voulaient pas rester à la maison. Sur la deuxième semaine du mois de mars, seuls 31% des télétravailleurs sont restés chez eux cinq jours sur cinq. Insuffisant selon le gouvernement. Mais est-il possible de faire plus ?

Toute l'info sur

Le 20h

Selon ce chef d'entreprise, c'est compliqué de télétravailler quand on a une vie de famille. Dans des espaces réduits, ça devient très difficile de travailler avec des enfants. Le retour au bureau est presque une bouffée d'oxygène. Aussi paradoxal que ça puisse paraître, pour certains, c'est une réalité. 5,6 millions de personnes télétravaillent régulièrement, alors que 8,6 millions pourraient le faire selon le gouvernement qui a donc décidé d'intensifier les contrôles au sein même des entreprises. Il y a quelques semaines, les secteurs de la banque ou encore de l'assurance s'étaient fait épingler. Mais attention, le télétravail ne peut pas être fait n'importe comment selon cet inspecteur. L'employeur doit évaluer les risques qu'il fait encourir à ses salariés en mettant en place le télétravail.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter