À la découverte de la fabuleuse île de Brac en Croatie

À la découverte de la fabuleuse île de Brac en Croatie

Il est difficile de ne pas succomber à la beauté de l'île de Brac en Croatie. Entourée par une eau turquoise, elle satisfait les envies d'évasion sans même partir au bout du monde.

Ses couleurs ont fait d'elle l'une des plus belles plages au monde. La corne d'or est une pointe de sable blanc, cerné par le vert des pins et une mer bleu turquoise. Ce petit Eden est situé à Brac, l'une des 700 îles de la Croatie. Pour y accéder, il faut d'abord naviguer sur l'Adriatique. Depuis la ville de Split, il faut compter quarante minutes de traversée avant de voir l'île de Brac se dévoiler.

Mais ce décor paradisiaque n'est pas le seul trésor de Brac. Cette île de 15 000 habitants possède bien d'autres ressources. Aussi surnommée "l'île marquée d'une pierre blanche", la plus grande carrière de calcaire blanc de la région se trouve sur sa côte nord. Depuis cinq siècles, ces pierres naturelles donnent une blancheur éblouissante aux monuments du monde entier. Le prix du mètre cube des plus belles pierres blanches peut atteindre les 1 000 euros.

En plus de sa pierre blanche et de ses baies secrètes, Brac doit aussi sa réputation à ses 500 000 oliviers et à ses milliers d'agneaux peu farouches. Cette viande est la spécialité culinaire de l'île depuis l'Antiquité. Le vitalac est l'un des plats typiques de Brac. Sa recette particulière consiste à mélanger les abats de l'agneau et l'huile d'olive avant de cuire le tout pendant une heure et demie.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Covid-19 : Emmanuel Macron réunit un nouveau Conseil de défense avant son allocution

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

EN DIRECT - États-Unis : le camp Biden salue la mise en place d'un "transfert du pouvoir pacifique"

Évacuation violente à Paris : colère et indignation des élus locaux, Darmanin dénonce des images "choquantes"

Lire et commenter