À la découverte des trésors cachés de Roubaix

À la découverte des trésors cachés de Roubaix

Depuis quelques années, Roubaix met en œuvre des projets pour faire de son glorieux passé une fierté. Ses friches sont transformées en lieu culturel. Les anciennes usines sont réhabilitées et accueillent aujourd'hui de jeunes pousses.

Certains considèrent la cheminée du nord comme le totem de la riche passée industrielle de la région. À Roubaix, elle est devenue symbole de renaissance. 267 usines textiles ont poussé ici comme des champignons à partir du milieu du XIXe siècle. Des cathédrales de brique et de fer qui ont façonné la ville. Des milliers d'ouvriers ont été alors embauchés.

En 1805, Roubaix était une bourgade de 5 000 habitants. En 1905, cent ans plus tard, 130 000 personnes vivent ici. Une explosion démographique incroyable et des usines partout qui donnent à Roubaix ce petit accent new-yorkais, mais qui ont bien failli disparaître dans les années 80. Verrue, insalubre, plus personne ne veut voir ces monstres du passé. Et pourtant, aujourd'hui, beaucoup ont été réhabilités.

Et l'arrivée de nouvelles entreprises crée de l'emploi. La laine a fait la fortune de Roubaix et de quelques familles. La vie agréable des riches familles et celle beaucoup plus difficile des ouvriers. C'est ce que raconte le musée du textile notamment dédié aux machines de tisserand. La ville veut désormais donner une autre couleur à son patrimoine.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 62 blessés parmi les forces de l'ordre, 81 interpellations

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter