À la rencontre des confinés volontaires de la station Concordia, au cœur de l'Antarctique

À la rencontre des confinés volontaires de la station Concordia, au cœur de l'Antarctique
Voyages

REPORTAGE - Douze scientifiques de la station franco-italienne de Concordia, au cœur de l'Antarctique, sont coupés de tout pendant un an. Sur place, la température moyenne se situe entre -70° C et -80° C, dans une obscurité presque totale.

A la station franco-italienne de Concordia, la température "monte" jusqu'à -30° C en été, et descend jusqu'à -80° C en hiver, sans compter le vent. Camille Bréant, chimiste et glaciologue, et onze autres scientifiques vont pourtant y passer douze mois pour des études sur l'atmosphère. Médecins, mécaniciens et techniciens font fonctionner la station, qui se doit d'être autonome car elle est coupée de toute liaison avec l'extérieur pendant neuf mois. Comment ces scientifiques vivent-ils leur confinement volontaire ?

Toute l'info sur

Le 13h

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 01/06/2020 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 1er juin 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent